La potée au chou vert frisé

Cette potée de Liège peut se préparer le matin pour le soir, ou la veille pour le lendemain. On la fait mijoter jusqu’au meilleur résultat à la première cuisson, puis on la réchauffe le plus longtemps possible pour le moment de la dégustation. Les restes se surgèlent IMPEC’.
Merci Anne, pour cette recette d’hiver.

N’hésitez pas à découvrir le site d’Anne qui présente bien joliment Tourettes, charmant petit village dans l’arrière pays niçois.

Ingrédients

  • 1 chou (vert ou frisé)
  • environ 8 pommes de terre farineuses
  • 2 oignons
  • 2 navets
  • bouillon de boeuf
  • 2 feuilles de laurier
  • sel, poivre
  • 3 c à soupe d’huile
  • 2 tranches épaisses de lard non fumé, coupées en 2 (le fumé ne va pas bien avec le chou, à mon goût)
  • des saucisses, ou de la palette non fumée (plus maigre), échine(=+gras 😉 ou côtelettes(=+maigre) de porc

Préparation de la potée au chou :

  • rincer le chou, le couper en 8ièmes, enlever les plus grosses côtes, et le couper en fines lanières
  • faire bouillir de l’eau salée ds une GRANDE casserole ; à ébulition, y faire blanchir les lamelles de chou, environ 4 minutes. Il faudra sans doute s’y reprendre à plusieurs fois. Le but est surtout de diminuer le volume donc d’évacuer l’eau.
  • laisser les portions de chou blanchi dans une passoire, et à la fin presser le tout pour qu’un maximum d’eau s’égoutte
  • pendant ce temps, mettre les tranches de lard dans une grande cocotte avec 1 c à s d’huile et les laisser prendre couleur. Ensuite, les réserver
    ajouter les 2 c à s d’huile, faire blondir les oignons coupés en fines tranches.
  • quand ils sont devenus transparents, rajouter le lard, le laurier, le chou pressé, les pommes de terre et les navets coupés en morceaux, mélanger, disposer la viande que vous avez sélectionnée, couvrir de bouillon, re-mélanger en grattant bien le fond.
  • après un 1/4h, vérifier l’assaisonnement.
  • laisser mijoter au moins 1h 1/2 en mélangeant régulièrement, et rajouter du bouillon quand besoin.
  • Le plus ça cuit, le meilleur c’est ; le résultat voulu est atteint quand les pommes de terres se sont bien défaites, et qu’il n’y a plus de jus de cuisson à la surface
Extra :   Boukètes, boukettes... crêpe du pays de Herve

Ces autres recettes vous intéresseront :