Accueil / Recettes / Potages / Les 5 secrets d’une soupe réussie
Les 5 secrets d'une soupe réussie

Les 5 secrets d’une soupe réussie

Les 5 secrets d’une soupe réussie

Une soupe, c’est facile…Une bonne soupe, ça cache des secrets à respecter.

Réchauffez-vous durant vos longues soirées d’hiver avec une soupe excellente. Transformez à table vos « mange ta soupe ! » en  «  vas-y doucement ! »Voici les 5 secrets d’une soupe réussie.

Les 5 secrets d’une soupe réussie

  1. Choisissez des légumes irréprochables

C’est tout à fait logique. Des légumes potables, frais ou pourquoi pas, sortis du jardin ne donneront pas le même rendu que ceux tout fripés et pourris qui vieillissent au frigo.

Misez sur vos légumes. Penchez-vous vers les légumes de saison. Les bouillons de légumes sont aussi une bonne alternative. Vous pouvez les rajouter pour relever les saveurs. Toutefois, attention. Certains bouillons sont très dangereux et remplis de produits chimiques. Lisez cet article. Préférez une marque bio ou faites vous-même ce bouillon au préalable..

          2 : Choisissez les bons préalables

Un blender correct vous donnera une soupe lisse à souhait et divine. Utilisez aussi une cocotte-minute. Assez ferme et solide.

          3 : Trouvez les bonnes combinaisons

Les légumes d’été : aubergines, courgettes, tomates… Ils se marient parfaitement. On le sait. Cette association classique est gagnante d’office.

Hormis ces légumes d’été, vous pouvez puisque c’est l’hiver, profiter des carottes, du chou et des poireaux. Ce mélange est somptueux ! Idem pour le brassage carotte-pomme de terre, céleri-pomme de terre et potiron-châtaigne.

Trouvez les bonnes combinaisons sans en faire trop. Ajoutez à votre soupe 2 ou 3 légumes. Evitez tout le potager dans votre soupe. Vous ferez un amalgame de saveurs qui sera au finish catastrophique.

              4: Faites cuire comme il se doit

Ne faites pas une soupe si vous devez courir à un rendez-vous et si votre estomac crie famine ! Une soupe doit très bien cuire, à feu doux pendant au moins 1 heure.

.              5: Les assaisonnements obligatoires

Il n’y a aucune bonne soupe sans assaisonnements. C’est clair. La base, ce sont ces deux assaisonnements indispensables ! Le sel et le poivre. Après, vous pouvez vous fier aux épices et aux herbes (curry, paprika, basilic, feuille de laurier). Ces petits mélanges signent la différence.

Extra :   Potage au chicon : la soupe exquise de Bruxelles