Accueil / Recette française / Le reblochon
reblochon

Le reblochon

REBLOCHON : recettes de tartiflette au reblochon, origine du reblochon

reblochon

Origine du reblochon

C’est au Xlllème siècle que naquit le reblochon dans la vallée de Thônes en Haute-Savoie.
Jusqu’au début du Xxème siècle on l’appelait aussi   » fromage de contrebande ».

[irp posts= »1988″ name= »Tartiflette : recettes de tartiflette, origine de la tatiflette, reblochon »]

A cette époque, le fermier qui louait des alpages sur lesquels paissaient se troupeaux devait rétribuer le propriétaire, seigneur ou monastère. Cette rétribution était proportionnelle à la quantité de lait produite et pouvait aller jusqu’à l’interdiction de conserver une partie de la production pour son usage personnel.

Aussi, le jour où le propriétaire venait mesurer la production, le fermier pratiquait astucieusement une traite incomplète.
Blocher signifie, traire ( pincer le pis de la vache ) dans le patois savoyard.

Dés le départ du propriétaire, il pratiquait une seconde traite, il le re-blochait (pincer le pis de vache une deuxième fois). Le lait obtenu, plus riche et plus gras était immédiatement transformé en un fromage à pâte molle pour la consommation personnelle du fermier, qui pris le nom de reblonchon.

Le reblochon de Savoie

Le reblochon est fabriqué exclusivement à partir de lait cru et entier.
Son onctuosité et sa délicate saveur noisetée tient à la qualité du lait des vaches de race, Abondance, Tarine ou Montbéliarde. A maturité, il possède une fine croûte jaune safran recouverte d’une légère mousse blanche qui témoigne d’un bon affinage en cave fraîche.

Le reblochon sur le plateau

La réputation du reblonchon n’est plus à faire pour la préparation de la célèbre  » tartiflette » .

Par son histoire, sa saveur subtile et veloutée, il tient aussi une place de choix sur un plateau de fromages.
Le reblochon de Savoie est traditionnellement un fromage de fin de repas mais peut être aussi consommé en en-cas, en salade et à l’apéritif finement tranché.

Il fera merveille sur de pain aux noix et aux fruits secs.
Sur des tranches de pain légèrement tiédi, il exultera tous le arômes et adoucira encore sa pâte onctueuse. Le reblochon se marie volontiers aux fruits secs tels que noix, noisettes, figues et abricots.

Conservation et dégustation

Il est recommandé de conserver le reblochon entouré de son papier d’emballage dans le bas du réfrigérateur et de le sortir 2 heures avant de le déguster.

Il se sert en général légèremnt plus frais que la température ambiante et idéalement autour de 16°.
Il est apprécié toute l’année, mais sa saveur est rehaussée au printemps et en été quand les vaches sont en alpage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *