Cueillez vos pommes à Henripont… et découvrez les recettes les plus simples pour vous en régaler

pommes

 

pomme, pommes, cueillette pommes, Henripont, recettes aux pommesVoir aussi :

Les qualités nutritionelles des pommes

 

Les variétés de pommes

La pomme : tout délice, tout bénéfice

Et si la pomme était la meilleure amie de l’homme ? Cultivée dans le monde entier, elle joue un rôle important dans l’alimentation des populations !

Des centaines de variétés de pommes existent. Pour des raisons de culture, de résistance ou bien commerciales, les variétés disponibles en magasin sont nettement moins nombreuses.

Rendez-vous à la Culture Fruitière du Point du Jour

A Henripont, entre Ronquières et Braine-le-Comte, allez cueillir les pommes de votre choix. Et partez à la rencontre des amoureux de la pomme, ou plutôt des nombreuses variétés qui composent le superbe verger de la Culture Fruitière du Point du Jour.

Vous y accéderez facilement, le long de la route Nationale, en lisière du Bois de la Houssière.

Pour plus d’informations, contactez
Mr. Jean Arnould au 067/55.22.64,
Culture fruitière du Point du Jour
7090 Henripont.

Monsieur Arnould nous fait découvrir quelques idées de dégustation à base de pommes, où la saveur du fruit s’associe et se marie….

Le Duo de chèvre et de pomme

Cette délicieuse association s’adresse à ceux qui ne peuvent prendre le moindre temps pour cuisiner, mais qui savent savourer les associations de saveurs fines.

Il suffit de croquer dans un fromage de chèvre dur. Puis de croquer dans une pomme (une Reinette de Chênée de préférence selon nos goûts). Cette association donne une sensation sublime bien supérieure à celle du fromage de chèvre et du vin. Accompagné de pain, cela fait un repas simple, mais royal.
Bien entendu, il faut aimer le fromage de chèvre.

Salade de blé aux pommes

Pour transcender une “salade de blé” (chicon, salade de blé, choux rouge cru, vinaigrette), il suffit d’ajouter des lamelles de pommes !
Les goûts différents des diverses variétés de pommes donnent des nuances gustatives  variées à la salade.

Concernant le chou rouge, il faut un peu de travail. En effet, les fines lamelles de choux rouge cru doivent être plongées quelques minutes dans du vinaigre bouillant. Ensuite, les lamelles doivent macérer durant 24 heures avant d’être égouttées et ajoutées à la salade. Rien n’empêche de préparer une bonne quantité de chou rouge pour en avoir par la suite sous la main.

Tartare de pommes au P’tit Pêket et aux fines herbes (recette de Philou Crôlé Guincheu)

  • Ingrédients5 pommes (légèrement acides)
    fines herbes (aneth, estragon, cerfeuil, basilic, ciboulette)
    1 citron
    poivre du moulin
    gingembre en poudre
    5 cl de P’tit Pêket
  • Préparation

    Peler et tailler en brunoise les pommes. Citronner immédiatement.
    Hacher les fines herbes.
    Mélanger la brunoise de pommes avec les fines herbes, le P’tit Pêket et le gingembre.
    Terminer par un tour du moulin à poivre.

La poire à la Kumonsky

Pour les becs les plus fins, qui aiment un met froid sucré/salé facile à faire et raffiné, nous conseillons la “Poire à  la Kurnonsky”. La recette originale de ce grand gastronome demande que l’on prenne une poire fondante (une Doyenné du Comice, par exemple).

On la pèle et on la coupe en deux. On creuse le centre pour en enlever les pépins. On remplit cette cavité avec un mélange à 50% de beurre et de fromage Roquefort. On dépose les demi poires sur des feuilles de laitue. On nappe d’un fromage blanc onctueux. On saupoudre de paprika.

Si on prépare ce met à l’avance, il faut passer les demi poires dans du jus de citron pour qu’elles ne noircissent pas. Cela est inutile si un étudiant désire déguster de suite son bon petit plat accompagné de pain. Et pourquoi pas accompagné d’une fondante camarade de classe ?

La pomme au four : micro-ondes ou traditionnel

Pour qui aime un fruit chaud, il suffit tout simplement d’enlever les pépin d’une Jonagold (par exemple) avec un vide-trognon et de la mettre telle quelle au micro-onde pendant 8 minutes (pour un four mis à 750W).

Pour qui peut prendre un peu de temps pour cuire une pomme au four traditionnel (petit four électrique ou four d’une cuisinière au gaz, peu importe), nous recommandons la variété de pomme qui convient le mieux : la Winter Banana.

La recette est la même que pour n’importe quelle variété de pommes au four.

Vider le centre, napper le dessus avec un peu de confiture, de gelée ou de cassonade, mettre un tout petit peu d’eau au fond du plat pour que les pommes ne collent pas au début de cuisson (après les pommes rejettent elles-mêmes du jus), cuire plus ou moins quinze minutes selon la variété de pommes et la puissance du four.

Pourquoi la variété  Winter Banana a-t-elle notre préférence ? Parce qu’elle a une peau agréable à manger tout en résistant très bien à la cuisson. Ce qui permet au plat d’être présentable si on laisse trop longtemps le plat au four.

La variété Winter Banana a eu son heure de gloire dans les années soixante. Les producteurs ont dû arracher les arbres de cette belle variété. Le fruit ne supportait pas les chocs du qualibrage par machine.
On trouve encre un peu cette excellente variété chez des producteurs qui ont une clientèle privée.

Extra :   Apple smile

Ces autres recettes vous intéresseront :