Accueil / Chandeleur / Reussir sa crêpe : Voici les 5 commandements!
reussir sa crêpe

Reussir sa crêpe : Voici les 5 commandements!

Reussir sa crêpe : les 5 commandements

Le 02 février, c’est la chandeleur ! La présentation de Jésus au temple…et de nos plus belles crêpes à table.
Moment attendu par tous les friands de ces petits délices gourmands et croquants, ce n’est surtout pas l’occasion de se planter. Ne laissez pas vos invités se barrer rien qu’à la vue de votre « chef d’œuvre » douteux. Exit les crêpes élastiques version chewing gum. Faites des crêpes qui en jettent. Nos 5 commandements pour reussir sa crêpe !

1 : La pâte, tu laisseras se reposer.

C’est la fondamentale. Prenez au minimum une heure. Sinon faites la la veille. Elle n’en sera que meilleure. On ne vous le dira jamais assez. Il est impératif de laisser le gluten gonfler pour une pâte prête à être travaillée. A savoir : Elles reposent encore mieux et s’attachent moins au frais.

2 : Les grumeaux tu fuiras

Il est quasi impossible dans la plupart des cas, d’éviter les grumeaux. Eh oui, mélanger par ci et par là, énergiquement vous garantit un piètre résultat. La parade : Tamiser la farine au préalable. Eviter d’ajouter le lait d’un seul coup. Ce geste empêche la farine de bien s’imprégner et bonjour nos grumeaux ennemis ! Mélanger d’un coté le sel ou le sucre, la farine, l’huile, les œufs et le lait pas à pas. Remuez bien. Prenez votre temps pour réussir cette étape. Cela en vaut le coup. N’hésitez pas à faire comme les révolutionnaires qui mixent leur pâte à crêpes directement.

3 : La crêpière, tu choisiras

Il existe des crêpières électriques ou des billig chez les bretons. Mais si vous préférez la bonne vieille poêle, de grâce, prenez une crêpière. Sa forme ainsi que son revêtement antiadhésif permettent de manier et retourner vos crêpes comme des pros !

4 : Avant la cuisson, tu huileras

Que c’est moche, des crêpes qui collent ! Fuyez ces flops de vos présentations en huilant la surface de cuisson avec un papier absorbant imbibé d’huile végétale ou du saindoux. Pour optimiser vos résultats, refaites l’opération après 3 crêpes.

5 : La bonne forme, tu donneras

Parce qu’une bonne crêpe a une forme qu’on lui connait tous, n’allez pas réinventer la roue et prendre des risques ! Si vous n’avez que votre poêle et donc pas d’appareils électriques pour faciliter le modelage : pas de panique, misez sur la louche. Pour une poêle à crêpes, de diamètre 26-28 cm, par exemple il faut une louche de 6 à 7 cl pour faire une crêpe bien fine. N’hésitez pas trop au moment d’introduire la pâte dans la poêle, il tout renverser d’un coup. Bien remuer la poêle ensuite pour la recouvrir de pâte, puis, à feu vif, cuire la crêpe entre 30 et 40 secondes d’un côté, 10 secondes de l’autre.

Voici vos 5 commandements pour réussir vos crêpes !

Et maintenant le truc en plus…  Choisir la bonne farine avant tout 

Préférez la farine de blé 45. Si vous voulez des galettes, il vous faudra dans ce cas la farine de sarrasin pure ou un mélange de farine de sarrasin et de froment.

Bonne Chandeleur et surprenez les !

Vite, des recettes de crêpes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *